Les sonneurs du ″Bien aller Eurélien″


ont fait résonner leurs trompes dans l′église de Billancelles.

En ce samedi 18 juin, en fin de journée,   les cors des sonneurs du Bien aller Eurélien ont empli   de leurs sonneries l′église, au cours d'une messe célébrée à Billancelles.



Le coté profane qui a pu ravir les amateurs se mêle à la spiritualité de l′évènement religieux pour les croyants présents dans l′église St Martin mais pour l′ensemble de l′assitance c′est le ravissement des oreilles.



Il faut savoir que notre église est le lieu de répétition retenu pour sa qualité sonore qui met en valeur le son puissant des cors.



Les spécialistes font la différence entre le cor de chasse, accordé en mi bémol, et la trompe de chasse, accordée elle en ré.
Quand au répertoire, il se divise en 4 groupes :
  • - La vénerie, où les fanfares sonnées correspondent à des animaux de chasse ou à des circonstances de la chasse.
  • - Les fanfares de maîtres ou d'équipage, destinées à honorer des équipages ou responsables d'équipages de vénerie.
  • - Les fantaisies qui peuvent honorer des personnes, ou des circonstances particulières.
  • - La trompe liturgique.



Écoutons-en un bref extrait pour apprécier le timbre enregistré au cours de la cérémonie.